Zeitung Heute : Jamais le détester

A cause d’un accident de ski le Canadien Josh Dueck est paralysé. Tout de même il adore son sport comme avant. A Vancouver il a gagné sa première médaille d’argent

Le Slalom en ski para-alpin assis est un éventement technique. Lors de l’évènement Slalom des paralympiques 2010 à Whistler Creekside, Josh Dueck, de Vernon Colombie Britannique, a gagné une médaille d’argent pour le Canada.

Dueck est devenu quatrième durant la première course du Slalom avec un temps de 49,59 secondes, deux secondes après Jurgen Egle d’Autriche. Mais finalement il a rapporté la médaille d’argent avec un temps final de 1:46.29. Martin Braxenthaler, d''Allemagne, a gagné la médaille d''or avec un temps final de 1:41,63.

Lors de la deuxième course de Slalom, la neige est devenue plus forte. À cause de la mauvaise visibilité, Josh Dueck a dû se donner plus de peine afin de devenir deuxième. Quand il a traversé la ligne d’arrivée, ses supporteurs ont éclaté en cris de joie. Dueck a expliqué que c’était “incroyable“ de sentir une telle énergie des spectateurs. “Je garde cette énergie dans ma poche pour les moments dans lesquelles j''en ai besoin le plus“, a-t-il dit

Malheureusement Egle qui avait gagné la première course, est tombé lors de la deuxième course et n’a pas pu la finir. Comme Egle était le dernier à passer lors de cette course, la médaille d’argent appartenait ainsi à Dueck. “Je me suis senti mal pour Egle, car il aurait pu être placé plus haut. Moi je suis sur le podium, peu importe si bronze ou argent“, a dit Dueck. “Mon but était de participer aux paralympiques, et de gagner une médaille était déjà un rêve. Mais de gagner une médaille d’argent de plus, est vraiment incroyable.“

Josh Dueck était un skieur acrobatique émérite et un entraîneur avant son accident de ski. En mars 2004, il s''est blessé lors d’un saut de ski. Il a perdu toute sensation dans ses jambes ce jour-là. Pendant le saut, Dueck a réalisé qu’il allait trop vite. Il a perdu contrôle, et est tombé plus de 305 mètres de haut, ce qui équivaut un immeuble de dix étages. L’impact de son saut a cassé son cou et a disloqué sa colonne vertébrale. Même avec tous les efforts de ses médecins, Dueck est devenu une T-11 paraplégique. Neuf mois après, il a tout de même recommencé à faire du ski. Avec un monoski qu’il utilise aussie pendant les évènements des paralympiques.

On pourrait peut être penser que le sport lui a causé son handicap et que Josh Dueck devrait le détester donc plus que tout. Mais cela est faux. “Pour moi, le ski était toujours quelque chose qui m’a aidé à me détendre. Je ne pourrais jamais détester le ski“, explique Dueck. “On ne peut jamais savoir ce qui peut se passer, donc il faut apprécier et vivre chaque jour.“

En 2008, il a gagné la coupe du monde de CPI à Kangwonland en Corée et à Whistler pour les compétitions de descente. En 2009, il a reçu le titre de champion du monde de CIP en descente. Ses coéquipiers le décrivent comme “admirable“ et “déterminé“.

Autre que le ski, Dueck aime faire de la natation, du vélo et de la photographie. Il est aussi un locuteur de motivation pour WorkSafe B.C., Pacific Sport et pour le Programme des olympiens de la RBC. Il aime aider d’autres personnes paraplégiques à participer aux sports et à d’autres activités.

Ceci est seulement la première course paralympique de Dueck. Comme il est supposé de participer aux compétitions de Downhill, Super-G et Super-Combined, on verra bien ce qu’il pourra encore réussir pour le Canada. Priscilla Korompis, 16 ans

Hintergründe und Expertisen zu aktuellen Diskussionen: Tagesspiegel Causa, das Debattenmagazin des Tagesspiegels.

Hier geht es zu Tagesspiegel Causa!